previous / next
photographer

Hervé Plumet

C’est votre seconde exposition impossible avec un film qui depuis s’est amélioré.

Quel était votre deuxième image ?

Ma poupée favorite.

Avez-vous changé votre façon de travailler ?

Le film ayant fait des progrès je ne pouvais plus compter sur les accidents.

Qu’avez-vous aimé ou pas utilisant ce film ?

Entre deux photos il faut attendre, réfléchir, ou allumer une cigarette. Problème, je ne fume pas.
Alors je shoote à la suite sans contrôle, en aveugle et je découvre plus tard ce que j'ai fait, avec cette impossibilité de revenir en arrière, ni de refaire ou corriger. Chaque instantané est donc vraiment unique.

La suite ?

Passer à de plus grande poupées.